Tumeurs gynécologiques : signes auxquels vous devez prêter attention

Tumeurs gynécologiques : signes auxquels vous devez prêter attention

Malgré beaucoup de discussions sur le cancer du col de l’utérus, de l’ovaire ou d’autres types de cancer gynécologique, les patients ignorent souvent les symptômes avant-coureurs et ne les signalent pas à leur médecin.

A voir aussi : Film à voir : Mémoires de jeunesse – Entre la boue et le sang

Indications pour le cancer :

  • Le premier phénomène, qui peut sembler ordinaire, est les pieds enflés, qui, même accompagnés de douleur, peuvent être un signe d’avertissement.
  • De la même manière, il ne faut pas non plus aller avec la perte de poids , car bien que la plupart des femmes soient heureuses de se débarrasser de quelques kilos en excès, il est nécessaire d’informer un spécialiste de perdre du poids déraisonnablement.
  • Il est important de savoir que pendant la ménopause, personne ne devrait saigner ou même pendant le cycle intermenstruel. Des saignements pendant les rapports sexuels ou des saignements anormalement abondants pendant la menstruation peuvent également être un signe d’endométriose ou de cancer.
  • Vous devez également informer votre médecin si vous avez une envie constante et urgente d’uriner, surtout si cela s’accompagne de douleurs abdominales et de ballonnements.
  • Douleur persistante dans le bassin et l’abdomen, ou
  • un sentiment persistant de saturation indépendamment de manger, un état désagréable et gonflé est également un signe d’avertissement,
  • fatigue constante, léthargie, ou nausées persistantes sans raison.

Par conséquent, toute personne qui remarquerait l’un des symptômes ci-dessus ne devrait pas hésiter à consulter votre gynécologue et à signaler les symptômes, puisque l’ancien dicton s’applique également ici : « il vaut mieux être sûr que peur ».

A découvrir également : Coronavirus : le nombre de personnes infectées a augmenté de 158