Alimentation, Astuces, Santé, Zoom sur

Le café est il bon pour la santé ?

Les Français consomment en moyenne 5,8 kg de café par an et par habitant. C’est le deuxième produit d’importation derrière le pétrole et le premier marché alimentaire. Le café est ainsi la boisson la plus consommée au quotidien par les Français après l’eau. 94% des Français consomment du café. C’est devenu un mode de vie : pour se réveiller, pour se donner de l’énergie, pour digérer après le repas, par habitude,… Mais alors qu’il est si présent dans notre quotidien, le café est-il bon pour la santé ? Zoom sur cette boisson complice de nos journées.

 

Le café, qu’est-ce que c’est ?

Le café est une boisson obtenue à partir des graines du caféier, un arbuste du genre Coffea. La culture du café est développée dans les pays à climat chaud d’Amérique, d’Afrique et d’Asie (surtout au Brésil et Colombie).

 

tlpf-habitudes-consommation-cafe-francais-graphique

 

Le café arabica

L’arabica est le fruit du coffea arabica. Sa teneur de caféine varie de 0,8 à 1,3 %. Les trois quarts de la production concernent le café arabica. C’est la variété de caféier la plus répandue au monde. L’arabica se distingue par sa grande finesse, ses arômes plus développés que ceux du robusta et sa faible teneur en caféine

 

Le café robusta

Le robusta est le fruit du Coffea canephora. Le café robusta dégage une teneur en caféine supérieure par rapport à l’arabica, entre 2 et 2,5 %. Il est surtout cultivé en Afrique de l’Ouest. Le robusta présente un arôme moins développé, un goût plus amer et plus corsé que l’arabica. Il contient deux fois plus de caféine soit 3% en moyenne.

 

tlpf_cafe-arabica-robusta-plant

 

 

Quels sont les bénéfices vantés du café ?

Les études sur le café et ses conséquences sur l’organisme sont nombreuses et leurs résultats contradictoires. Une douzaine de composés bioactifs sont présents dans la café. La plus connue est la caféine. Elle régule l’excitabilité cérébrale. Les polyphénols contenus dans la boisson jouent un rôle important grâce à leurs vertus antioxydantes. À noter, les effets de la caféine dureraientnt six à huit heures. Voici ce que notent les défenseurs du café.

 

La caféine
C’est un produit psycho-actif excitant qui permet de produire de l’adrénaline.

Stimule le système nerveux central.
Comment ? En bloquant l’action de l’andénosine qui favorise l’endormissement. Et en stimulant l’hypophyse, qui va activer les glandes surrénales et donc la production des hormones du stress.

Améliore les performances intellectuelles.
Comment ? En diminuant les temps de réactions et augmentant la concentration.

Permet une meilleure utilisation des graisses comme source d’énergie.
Comment ? Em libérant les catécholamines.

Améliore les performances sportives.
Comment ? En améliorant le stockage du glycogène et la force de contraction musculaire.

Diminution de l’anxiété à faible dose (-300 mg/jour) et l’augmente à forte dose (+450 mg/jour).

 

Les antioxydants

Permettrait la diminution du diabète de type 2.
Comment ? l’acide chlorogénique qui ralentit l’absorbtion du glucose dans le sang.

Pourraient diminuer les risques de cancer du sein, colorectal ou gastrique.

 

En plus de ce que cela provoque au quotidien, une étude comparative de la Harvard Chan School of Healt  a été réalisée sur des cobayes buvant entre deux et cinq tasses de café par jour. Selon les résultats, les consommateurs auraient moins de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire, de parkinson, du diabète voire par suicide. « Cette étude fournit la preuve qu’une consommation modérée de café peut avoir des bienfaits en matière de réduction des risques de mourir prématurément de diverses maladies », conclut l’étude.

 

Il y aurait donc bien des bénéfices pour les consommateurs réguliers. Si vous prenez deux à trois tasses de café par jour (soit 200 à 300 mg café) , le café serait donc bon pour la santé. À noter que les proteines de lait diminuent l’absorption des antioxydants.

 

Pourquoi est-il remis en cause ?

 

L’effet excitant de la caféine peut créer un effet de dépendance.

Le café peut également avoir une action stressante et augmenter l’anxiété. Nous ne sommes en effet pas adaptés au stress chronique que l’on peut avoir dans nos vies modernes. Il n’est donc pas nécessaire d’augmenter ce stress par la consommation excessive de café. Et ainsi générer de la fatigue, l’épuisement et nervosité.

Non filtré, le café peut également augmenter le cholestérol.
Comment ? À cause des lipides présents dans ses grains.

Différentes études prouvent également qu’une consommation excessive pourrait multiplier les risques de maladies cardio-vasculaires.

À partir de cinq tasses par jour, cela peut être mauvais pour les femmes enceintes et les personnes ménopausées.

Sensibilité accrut des personnes souffrant de reflux gastriques, ulcères à l’estomac, brulures d’estomac.

Diminution de l’absorption de fer présent dans les végétaux (si le café est consommé au cours du repas).

 

tlpf-teneur-cafeine-cafe-machines

 

Le paradoxe des effets du café

La cafeine est donc un stimulant. Prendre un stimulant a pour effet immédiat de pousser le corps à se booster. L’énergie ne vient donc pas du café en lui-même, mais de nos ressources. Car il faut prendre en compte un facteur important : si le corps fonctionne au ralenti ce n’est pas pour rien, c’est que nos réserves sont au plus bas ! Qu’on a besoin de repos.

 

« Lorsque vous êtes épuisés et n’avez plus beaucoup de ressources, votre corps se ralenti naturellement… Eh oui, c’est que la nature est bien faite ! »

 

Or, lorsque l’on boit du café, on ne « créé » pas de l’énergie, on va en puiser dans les réserves. On ne se « nourrit » pas avec le café, on ne prend pas les éléments adéquats pour se donner de la vitalité, mais on stresse le corps et on le pousse dans ses retranchements. Pour retrouver la forme il serait donc plus logique de fournir de l’énergie à notre corps, plutôt que d’aller en chercher là où il n’y en a plus (et ainsi avoir la capacité de la dépenser). Pour cela, nous ne vous apprenons rien, il faut du sommeil, du repos, une nourriture saine et riche en vitamines et apports nutritifs.

 

Et si chacun faisait en fonction de ses envies ?

 

L’effet du café varie en fonction des individus

Nous l’avons vu, la caféine a un effet stimulant sur le corps, et augmente le rythme cardiaque. Mais des études démontrent également les effets positifs de la caféine sur le coeur. Il apparaît donc que les effets positifs ou négatifs du café varient selon les individus. Tout dépend de la consommation. Comme nous l’avons vu, le café étant un stimulant, il ne faut pas en abuser.

De plus, il faut également prendre en compte l’état de santé des personnes pour en déterminer l’effet. Le café peut augmenter les risques d’accidents cardiovasculaires s’il est surconsommé, et si la personne qui en consomme à une mauvaise hygiène de vie et comporte des facteurs de risques (fumeuse, en surpoids, cholestérol, hypertension).

 

Diminuer le café si on est déjà assez stressé. Pour retrouver le sommeil et un équilibre.

 

Une question de génétique

Plusieurs scientifiques expliquent qu’on ne peut pas directement faire le lien entre la caféine et les accidents cardiaques. Même si la boisson aurait pour effet de mettre en alerte les marqueurs de l’inflammation du coeur.

En effet, une des dernières grandes études du docteur Ahmed El-Sohemy (département des sciences nutritionnelles de Toronto) a démontré que nous ne sommes pas tous égaux face à la caféine.

 

Notre héritage génétique individuel fait varier notre réaction au café.

 

L’enzyme qui transforme le café dans notre corps peut prendre deux formes en fonction du profil génétique de chacun et avoir deux effets : dégrader rapidement le café dans l’organisme ou au contraire, favoriser une dégradation lente. Ainsi, les personnes qui éliminent le café de façon rapide voient leur risque d’infarctus diminuer de 22 % pour les buveurs de deux à trois tasses quotidiennes, tandis que pour les individus qui dégradent la boisson trop lentement, le risque d’infarctus est multiplié par 1.35 %.

Le café peut être un problème si vous souffrez d’arythmie ou d’autres problèmes cardiaques. Nous ne sommes donc pas égaux face au café, tout dépend de notre ADN et de notre état de santé.

 


tlpf-cafe-faffea-telaissepasfaire

 

Le choix de votre café

 

En achetant sous un label commerce équitable, vous vous engagez dans un système d’échanges qui a pour objectif de réduire les inégalités, en veillant à la juste rétribution des producteurs. Au-delà de la valeur économique cela préserve les valeurs éthiques, sociales et environnementales. Le commerce équitable est très développé pour le café car c’est la 2ème matière première échangée après le pétrole.

À noter également que de nombreux pesticides sont utilisés pendant la culture du café et d’insecticides pendant le stockage. Et que les grandes plantations participent à la déforestation des forêts tropicales. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’opter pour des produits biologiques.

 

Attention aux machines à dosettes / capsules

Les machines à café à capsules peuvent contenir des bactéries : Jusqu’à 67 types différents peuvent se nicher dans les machines. Ce milieu chaud et humide est en effet propice à leur prolifération. Pas d’autre solution que de les nettoyer régulièrement. Car elles se développent dans le réservoir de capsules usagées. Puis elles gagnent progressivement le reste de la machine.

Une étude de l’université de Barcelone a également montré que les cafés faits à partir de capsules contiennent 2 à 3 fois plus de furane que les autres. C’est une substance chimique cancérogène.

De plus, il faut faire attention avec les capsules en aluminium. Et celui-ci peut provoquer des maladies neurodégénératives (comme Parkinson).

Enfin, le prix des dosettes et capsules est très cher comparé au prix du café moulu (cela va de 80€/kg pour les capsules à 15€/kg pour le café moulu).

 

Il existe cependant des alternatives, notamment pour les machines à capsules de café. Des sociétés naissantes (comme Capsul’in) qui propose des capsules Bio & Compost, à préparer vous même à la maison. Vous pouvez ainsi choisir le café que vous voulez. Une alternative écologique et économique pour ceux qui utilisent des machines type Nesspresso.

tlpf-nesspresso-capsulin-telaissepasfaire

 

 

Les alternatives au café ?

tlpf-alternatives-au-cafe-boissons-chaudes

Le café c’est donc comme tout ! Il faut en consommer raisonnablement, de bonne qualité et en fonction de ses envies et non par habitude.

 

Source : filetbleu.comconsoglobe.com / bioalaune.com / lesmoutonsenrages.fr / Natura Coach

Image 1Image 2Image 3

Axelle

Pleine de rêves, pleine d'espoir, je souhaite partager ma force et ma volonté avec vous ! Éveillée depuis quelques années déjà, j'aime mettre mon temps au service du mouvement ! Passionné par ce qui nous nourrit naturellement : fruits et légumes non transformés que nous offre la nature, spiritualité et sentiments.

Write a comment