Alimentation, Astuces, Santé, Zoom sur

Curcuma, l’épice d’or

Vous êtes peut-être déjà familiers avec le curcuma, aussi appelé safran des Indes, ses avantages et les utilisations qu’on peut en faire. Car les études ne cessent de prouver ses propriétés : protection du système cardio-vasculaire, maintien le bon niveaux de cholestérol  et est un puissant antioxydant balayant les radicaux libres. De nouvelles recherches montrent également que le curcuma pourrait ralentir le vieillissement de la peau. Est-ce le signe qu’il est vraiment temps de commencer à ajouter cette note orange à votre quotidien ? Zoom sur cette épice ancienne qui était couramment utilisée dans la cuisine indienne et les pratiques ayurvédiques.

 

En anglais, curcuma se traduit par turmeric, mot qui dérive du français « terre-mérite » ; c’est ainsi qu’on appelait jadis cette plante, probablement par allusion à la poudre jaune, qui rappelle des pigments minéraux.

 

Présentations 

Le curcuma est une plante herbacée originaire du sud de l’Asie. Il est particulièrement présent dans la vie socioculturelle indienne, ou il est considéré comme une plante exceptionnelle en regard de ses nombreuses propriétés (épice, conservateur de nourriture, agent colorant, cosmétique et médicinal). S’il est répandu dans le sud-est de l’Asie depuis l’Antiquité, le curcuma est également l’objet de nombreuses études scientifiques dans le monde entier, afin de mieux cerner ses propriétés alimentaires et médicales.

 

tlpf-curcuma_longa-telaissepasfaire

Une épice utilisée depuis des millénaires…

Le curcuma est une épice traditionnellement utilisée en Inde, dans la préparation du curry. Réduite en poudre, la racine de curcuma est ajoutée depuis longtemps en Asie aux aliments pour conserver leur fraîcheur. C’est ainsi qu’avant l’époque des conservateurs synthétiques, le curcuma jouait un rôle primordial comme additif alimentaire.
Le curcuma est également utilisé en médecine ayurvédique (la médecine traditionnelle de l’Inde), de même que dans les médecines traditionnelles de la Chine, du Japon, de la Thaïlande et de l’Indonésie qui en sont issus. Enfin, le curcuma est particulièrement populaire dans la région d’Okinawa. Célèbres pour leur longévité, les habitants d’Okinawa considèrent que le curcuma est un des aliments contribuant à leur santé exceptionnelle.

 

Les propriétés du curcuma

 

Antioxydants

Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Dans une étude, le curcuma se situe au cinquième rang quant à son contenu en antioxydants parmi plus de 1 000 aliments analysés

Curcumine

La curcumine présente différentes propriétés comme l’effet antioxydant. Cela protège des maladies reliées au stress oxydatif (telles les maladies cardiovasculaires et la maladie d’Alzheimer). Elle présente aussi des propriétés anti-inflammatoires et pourrait participer à la prévention du cancer à plusieurs étapes de son développement.

Cancer

Il semble y avoir un lien entre la consommation particulièrement élevée de curcuma et la faible incidence de certains cancers (comme le cancer colorectal) en Inde et dans d’autres pays asiatiques. Chez des fumeurs, un essai clinique a démontré que la consommation quotidienne de 1,5 g de curcuma pendant 30 jours diminuait les composés cancérigènes présents dans l’organisme. D’autres études préliminaires démontrent une potentielle activité anticancer de la curcumine lorsque consommée en quantités souvent supérieures à ce qui pourrait être consommé quotidiennement sous forme de curcuma. Plusieurs études réalisées chez l’animal et in vitro appuient cet effet protecteur de la curcumine, particulièrement contre le cancer gastro-intestinal et colorectal. Même si les mécanismes d’action restent encore à être élucidés, c’est par ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires que la curcumine pourrait exercer ses effets anticancers. Certains auteurs supposent que la consommation de 1 c. à thé (5 ml) de curcuma par jour pourrait fournir la quantité de curcumine nécessaire pour exercer un effet préventif contre le cancer.

 

tlpf-curcuma-boisson-telaissepasfaire

 

Troubles gastro-intestinaux

Le curcuma est traditionnellement utilisé pour traiter différents troubles gastro-intestinaux, tels l’inflammation et les ulcères d’estomac. En ce sens, il a été démontré qu’un extrait de curcuma inhibe la sécrétion d’acide gastrique, pouvant ainsi diminuer la formation d’ulcères.

Système cardiovasculaire

Quelques études ont démontré l’efficacité d’un extrait de curcuma dans la prévention de l’oxydation du cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) ainsi que pour diminuer le cholestérol total chez l’animal. Il est de plus en plus clair que la curcumine ainsi que ses métabolites (obtenus durant la conversion de la curcumine en d’autres composés dans l’organisme) seraient en partie responsables de ces effets. Ces résultats laissent présager que le curcuma pourrait prévenir l’apparition d’athérosclérose et d’autres facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.

Maladie d’Alzheimer

Des études épidémiologiques ont démontré que la prévalence de maladie d’Alzheimer était plus faible dans certaines populations de l’Inde comparativement à d’autres pays. Une des raisons invoquées pour expliquer cette observation était la consommation plus élevée de curcuma en Inde, mais cette explication n’est toujours pas appuyée par des données scientifiques. Il a été démontré chez l’animal que la consommation de curcumine améliorait les déficits cognitifs reliés à la maladie d’Alzheimer, par des mécanismes encore peu connus. Probablement que les différentes propriétés de la curcumine (telles les propriétés antioxydantes, anti-inflammatoire et hypocholestérolémiante) pourraient être associées à cet effet.

tlpf-curcuma-chiffres-3h48m-p-telaissepasfaire

 

Autres effets

Le curcuma est traditionnellement utilisé pour protéger le foie contre diverses agressions. De plus, des extraits de curcuma ont démontré des propriétés antimicrobiennes contre une variété de bactéries, parasites et champignons pathogènes, in vitro et chez l’animal.

 Fer. Le curcuma moulu est une source de fer. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux).

 Manganèse. Le curcuma moulu est une source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

 

Comment utiliser le curcuma ?

 

En interne – Cuisiner avec du curcuma

Au delà de ses propriétés médicinales, la poudre de curcuma est également utilisé pour sa couleur et sa saveur moutarde. Il rehausse la saveur de nombreux aliments, comme les viandes, la volaille, les fruits de mer, les œufs, pommes de terre, le riz, les lentilles et les légumes. Il peut donc s’ajouter facilement à tous les plats.

 

Pour assimiler la curcumine, il faut y ajouter du poivre noir (uniquement pour le curcuma en poudre). Cela renforce la biodisponibilité de la curcumine par 1000, grâce à la pipérine contenue dans le poivre noir. Eh oui, en mélangeant le curcuma et le poivre noir ensemble, vous augmentez l’absorption du curcuma dans votre corps de 2000% !

 

Le curcuma seul est très mal absorbé par l’organisme car il ne traverse pas la barrière intestinale. Il est nécessaire d’y ajouter du poivre noir. De plus, il est aussi conseillé de le dissoudre dans de l’huile (de l’huile d’olive ou de coco de préférence)avant de l’ajouter dans les sauces, vinaigrettes et autres plats cuisinés.

 

tlpf-curcuma-racine-huile-melange-telaissepasfaire

 

Le choix du curcuma bio

Comme beaucoup d’épices, le curcuma est de plus en plus irradié pour augmenter sa durée de conservation et limiter les infestations d’insectes ou de maladies durant l’entreposage. Les personnes qui s’opposent à ce processus peuvent se procurer du curcuma issu de l’agriculture biologique.

Après cuisson, les produits issus de la curcumine ont une meilleure biodisponibilité et des propriétés anti-cancers accrues.

 

Idées recettes – Un petit tour du monde

 

tlpf-curry-aubergine-curcuma-telaissepasfaireEn Inde, on l’emploie libéralement dans le riz, les pommes de terre, les lentilles et les légumes, et il entre dans la composition de pratiquement tous les plats de curry.

tlpf-chutney-curcuma-telaissepasfaireChutneys Indien.

 

tlpf-achards-reunion

À la Réunion, on s’en sert pour lier les sauces et corriger l’acidité de certains mets, ou les achards.

tlpf-risotto-curcuma-citron-sardine-telaissepasfaire

Nasi kuning (riz jaune) : ce plat festif vient de l’Indonésie. Le riz est généralement présenté sous la forme d’un gros cône entouré de légumes et de viande, poisson ou fruits de mer.

tlpf-curcuma-colore-choux-fleur-telaissepasfaire

Il peut colorer diverses préparations, comme la pâte à crêpes ou à gaufres, ou encore, du chou-fleur ou autres.

tlpf-yaourt-glace-curcuma-poivre-telaissepasfaire

Ou on en colorera les vinaigrettes et, pourquoi pas, les glaces ou les sorbets.

tlpf-piccalilli-telaissepasfaire

Piccalilli : une marinade créée par les Anglais lors de leur occupation de l’Inde. Peut être fait avec plusieurs légumes (petits oignons, concombre, chou-fleur, haricots verts, tomates vertes) macérés avec du sel.

tlpf-cuisine-marocaine-telaissepasfaire

Il est également utilisé dans la cuisine marocaine, comme les tajines.

tlpf-boeuf-rendang-telaissepasfaire

Rendang indonésien : ce plat à base de fines tranches de boeuf se prépare en faisant mariner la viande dans une préparation composée de sauce soya et épices.

tlpf-soupe-courgette-carotte-curcuma-telaissepasfaire

On peut en assaisonner une soupe, une crème ou un velouté, par exemple.

tlpf-recette-quinoa-pilaf-telaissepasfaire

Pilaf : ajouter du curcuma au pilaf de boulghour, quinoa, amaranthe, riz sauvage, etc.

 

Les boissons

 

La boisson curcuma gingembre – Anti-inflammatoire qui soulage la douleur instantanément

En plus de son goût délicieux, elle offre un effet analgésique important, et soulage ou élimine complètement la douleur.

Ingrédients:

  • 2 tasses d’eau
  • 2 càc de thé noir
  • gingembre, 2,5 cm, rapé
  • curcuma, 5 cm, rapé
  • 1 citron
  • 1/2 tasse de lait d’amande
  • 1 càc de miel

Préparation:

  1. Faites cuire le gingembre et le curcuma dans l’eau pendant 10 minutes.
  2. Hors du feu, ajoutez le thé noir et laissez infuser 3 minutes.
  3. Filtrez, ajoutez le lait d’amande, le jus du citron et sucrez avec du miel.

 

tlpf-the-curcuma-gingembre-telaissepasfaire

 

Le lait d’or : une boisson précieuse pour notre santé

Connu également comme le lait de curcuma, le lait d’or serait une recette très précieuse pour notre bien-être. Il contient principalement de la curcumine extraite de la racine du curcuma, et du polyphénol comme composant actif. Il a de nombreux bienfaits :

  • Anti-inflammatoire
  • Antioxydant
  • Antiseptique
  • Analgésique
  • Renforce le système immunitaire
  • Aide à maintenir le niveau du cholestérol
  • Favorise la santé digestive
  • Détoxifie le foie
  • Régule le métabolisme et la gestion du poids
  • Hypertension artérielle
  • Mémoire et la fonction cérébrale
  • Divers problèmes de peau
  • Troubles neurologiques
  • Réduit les triglycérides

Etape 1: La pâte de curcuma

  • 1/4 de tasse de curcuma en poudre
  • 1/2 cuillère à café de poivre noir moulu
  • 1/2 tasse d’eau filtrée

Mettez tous les ingrédients dans une petite casserole et mélangez bien. Baissez à feu moyen et remuez constamment jusqu’à ce que le mélange devienne une pâte épaisse. Laissez ce mélange refroidir. Vous pouvez le conserver le dans un petit pot au réfrigérateur.

Etape 2: Le lait d’or

  • 1 tasse de lait d’amande (ou de lait de coco)
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • 1/4 de cuillère à café ou plus de pâte de curcuma
  • Miel

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole sauf le miel, dans une casserole. Mettez sur feu moyen, remuez.

tlpf-lait-or-curcuma-telaissepasfaire

 

En externe

Le curcuma peut être employé sous forme d’huile infusée, d’emplâtre, de teinture… dans le cas d’irritation cutanée, de plaie, d’entorse, de foulure, de rhumatismes, de psoriasis, de mycoses,…

 

tlpf-masque-curcuma-telaissepasfaire

 

Masque au curcuma: recette pour un teint éclatant

En Asie, on utilise les masques de beauté au curcuma depuis plusieurs siècles. Ils sont connus dans les traditions chinoises et indiennes, et constituent un élément du système médical ayurvédique. En Asie du sud, ils faisaient partie intégrante des préparatifs du mariage de la mariée, pour lui donner un regard impeccable et glamour pour le grand jour.

Le masque au curcuma fonctionne pour l’acné et l’eczéma. Il réduit aussi l’inflammation et les rougeurs, et favorise la guérison de la peau. Comme il a des propriétés antioxydantes, on l’utilise pour le rajeunissement la peau. Il aide à adoucir les traits et les rides, donnant au visage une apparence plus jeune. Il est également efficace pour la rosacée, une maladie de peau chronique qui est caractérisée par des rougeurs et des boutons. Il atténue les rougeurs et traite cette maladie.

Le masque de base au curcuma est facile à faire et agit comme hydratant, exfoliant et atténue les rougeurs. Il éclaircit la peau et lui donne une apparence fraîche et propre.

Ingrédients

1 cuillère à café de curcuma
1 cuillère à café de miel biologique
1 cuillère à café de lait / huile de coco

Application

Appliquer sur la peau pendant 10 à 20 minutes et rincer avec un savon doux et naturel. Faites attention à bien en mettre sous les yeux, car les propriétés anti-inflammatoires du curcuma aident à réduire les cernes, qui forment par la suite une vasoconstriction (rétrécissement des vaisseaux). S’il vous reste du masque, vous pouvez le conserver dans le réfrigérateur pendant quelques jours.

 

Voici également une autre variante de recette de masque contre les points noirs.

 

 

Pour résumer, ce n’est pas pour rien, si le curcuma est aussi appelé l’épice d’or !

 

tlpf-pourquoi-mettre-curcuma-au-menu-3-telaissepasfaire

 

Précautions
De façon générale, la consommation usuelle de curcuma ne procure pas d’effet indésirable. Par contre, la consommation de curcuma sous forme de suppléments est contre-indiquée dans certains cas (grossesse, ulcère d’estomac, prise de médicaments pour le sang) et pourrait avoir d’autres effets. Il est conseillé de consulter un professionnel de la santé pour connaître les interactions possibles entre leurs médicaments et certaines épices.

 

 Sources : aidersonprochain.com / e-sante.fr / passeportsante.netaidersonprochain.com /  heures48minutes.com / sain-et-naturel.com

Photos 1 / Schémas

Axelle

Pleine de rêves, pleine d’espoir, je souhaite partager ma force et ma volonté avec vous ! Éveillée depuis quelques années déjà, j’aime mettre mon temps au service du mouvement ! Passionné par ce qui nous nourrit naturellement : fruits et légumes non transformés que nous offre la nature, spiritualité et sentiments.

Write a comment